Comment la Culture communique aujourd'hui avec le numérique ?

A l'heure où les nouvelles technologies se font toujours plus présentes dans nos vies, on peut s'interroger sur l'intérêt de lier culture et numérique. Vous ne voyez pas de rapport entre ces deux domaines, à priori si éloignés ? Pourtant, il y en a bien un... De nos jours, le numérique se développe et prend une ampleur considérable, devenant un véritable outil de communication ! Certains secteurs l'ont déjà compris et utilisent désormais son très large potentiel. Et le secteur culturel, commence lui aussi à s'emparer des nouvelles technologies ! Le numérique serait-il en train de révolutionner l'accès à la culture ?

Associer le numérique à la culture ?

A l'heure actuelle, plus de 75% des français se disent internautes et la jeune génération est la plus utilisatrice de ces nouvelles technologies (environ 30h par semaine passées devant un écran). Préférant visiblement le numérique, les jeunes semblent s'éloigner de certaines pratiques culturelles (lecture de livres et journaux, mais également visite des musées et concerts de musique classique..). Le développement numérique, et particulièrement d'internet, peut donc être perçu comme une menace pour le secteur culturel. En effet, Internet permet à chaque utilisateur de passer d'une chose à l'autre, de « zapper » quand l'ennui s'installe. Ainsi, on remarque, en 2008, une baisse de fréquentation sur les sorties culturelles nécessitant une attention prolongée (opéra, théâtre, musée…). De plus, « numériser » la culture comporte des risques économiques. Les films en streaming, le libre accès à la musique (Youtube, Deezer...) ou encore les téléchargements illégaux mettent en difficulté le développement économique du secteur culturel et posent le problème de l'intégrité de l'oeuvre (15% de la population pratique le téléchargement illégal)...

Pourtant, le numérique présente certains avantages pour la culture. Il permet, entre autres, de la démocratiser et de la rendre plus accessible à tous. Il devient, aujourd'hui, très facile d'obtenir des renseignements (heure, lieu, date...) sur une sortie culturelle. C'est d'ailleurs ce que permet CultiZone, agenda culturel interactif dont le moteur de recherche vous permet de trouver toutes les informations sur différentes manifestations culturelles. De plus, Internet permet aussi d'accéder à la culture sous toutes ses formes (écouter de la musique, visionner des vidéos ou des films, visiter des musées de façon interactive...), de partager avis et expérience ou encore d'acheter des places de concert, spectacle...

Enfin, le numérique peut aussi être une nouvelle forme d'appréhender la culture et permet une évolution des pratiques et techniques...

La Culture 2.0

Le numérique peut révolutionner la culture, offrant une toute nouvelle approche et de nouvelles pratiques. Intéressons-nous, dans un premier temps, aux musées... Souvent délaissés par les jeunes - qui les jugent trop ennuyeux et rébarbatifs - ils sont pourtant, pour certains, en train de prendre le virage du numérique en se lançant, entre autres, dans des expositions virtuelles. Ainsi, le Musée du Jeu de Paume a ouvert un espace virtuel sur son site où l'on peut retrouver des œuvres créées spécialement pour le Web, comme All Over (de Samuel Bianchini), une série d’images mouvantes, composées de chiffres provenant en temps réel des flux boursiers mondiaux. De même, Versailles s'est orienté vers le numérique et à rejoint le Google Art Project : un principe de visite virtuelle permettant d’utiliser la 3D pour faire revivre Versailles aux étapes les plus importantes de son développement. Le château a aussi choisi de développer l'aspect interactif en proposant, par l’application de visite des jardins sur smartphone, plusieurs parcours dans lesquels le public peut être accompagné – virtuellement – par des personnalités différentes, chacune offrant son regard sur les jardins. Enfin, le visiteur est encouragé à réagir sur le net en publiant son propre parcours, son avis ainsi qu'en partageant photos et vidéos de sa visite, comme pour laisser une trace de sa venue... Tout comme Versailles, le musée du Louvre-Lens s'est muni de guides multimédia offrant aux visiteurs la possibilité de découvrir les œuvres en 3D et profiter de contenus associés (commentaires audio, vidéos, fiche informative...). Pour les plus jeunes, une visite 3D prenant l'allure d'une enquête passionnante à travers l’histoire de l’art est également proposée !

Le numérique peut aussi être au centre d'une œuvre, comme avec le mapping, nouvelle forme d’art multimédia qui prend la forme de projections réalisées sur la façade d’édifices publics, le plus souvent accompagnées de musique, comme vous pouvez le découvrir dans la vidéo ci-dessous :

BREDA CASTLE HUNGARY - FIRST PERMANENT ARCHITECTURAL MAPPING IN EUROPE STARTS IN JUNE 2013 from Bordos.ArtWorks / Bordos L Zsolt on Vimeo.

Enfin, se rapprocher des spectateurs, créer de l'échange et du partage semble être l'un des objectifs de ces structures, souhaitant rendre la culture plus proche et accessible à tous. L'interactivité est, par exemple, mise en avant avec Musetrek, qui a pour ambition de créer une plateforme culturelle, sur laquelle chaque internaute pourra proposer son propre parcours ou partager ses coups de cœurs, comme nous le proposons avec CultiZ'Me, votre espace personnel sur CultiZer !

Ainsi, de nos jours, l'accès à la culture se fait également par le numérique. C'est donc pour cela que les acteurs culturels ont tout intérêt à se saisir de ces nouveaux outils afin de continuer à communiquer efficacement et offrir au public une nouvelle pratique de la culture, notamment à travers ces nouvelles technologies, qui offrent de nombreuses possibilités...

Billet rédigé par Laura Bezieaud